Concusion

 

Dans la Déclaration de Marseille « Pour la défense de la musique et de l’éducation musicale, les participants et participants au colloque européen transnational « Musique, plasticité du cerveau et apprentissages » affirmait le 7 juin 2018 ce qui suit :

 

Les nouvelles recherches scientifiques en neurosciences lèvent tout doute sur la valeur de la musique pour la santé et le bien-être des personnes, tant individuellement que collectivement. Par conséquent, face à cette évidence pédagogique et à l’urgence démocratique, l’accès à une éducation musicale de qualité ne peut être mise en question en tant que droit de tous les citoyens à la démocratisation de la culturel de la prévention des troubles d’apprentissage ainsi qu’en tant que moyen de rééducation

 

NOUS, soussignés et soussignées, du Collectif pour la musique au Québec (MUSI.QC) souscrivons à cette constatation et considérons que l’heure est venue de consacrer au Québec - et d’inclure notamment dans la Charte des droits et libertés de la personne (R.L.R.Q., c. C-12) - en tant que droit social et culturel, le droit de tous les citoyens et citoyennes à une éducation musicale de qualité et à un accès à la pratique musicale.

 

Poser un tel geste, analogue à celui qui a reçu l’approbation de la population suisse en 2012, placerait le Québec à l’avant-garde des nations, qui comme le Brésil et la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais aussi depuis plus longtemps encore, l’Allemagne, la Finlande, la France et le Japon, ont fait de l’éducation et la pratique musicale une priorité. Comme celles-ci, le Québec devraient se donner les moyens d’être reconnu, comme il l’est déjà en partie, comme une véritable nation musicale.

RECOMMANDATION 7

En raison de l’importance qui devrait être accordé à l’éducation et à la pratique musicale continues et pour consacrer le Québec comme véritable nation musicale, il est recommandé de consacrer, dans la Charte des droits et libertés de la personne (R.L.R.Q., c. C-12), en tant que droit social et culturel, le droit de tous les citoyens et citoyennes à une éducation musicale de qualité et à un accès à la pratique musicale.

Mis à jour le 12 novembre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon